Skip to main content

Une année de COVID en courtepointe

30 mars 2021
Summary

Un projet artistique unique à l’image d’une année de COVID : une bannière de courtepointe conçue avec des masques prototypes.

Content
  • Image
    Left side of banner
    Caption
    Banner on wall of Public Health Department office in Mistissini
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Mars 2020 : Une de nos réactions lorsque nous avons appris que nous devrions porter des masques.
    Caption
    Mars 2020 : Une de nos réactions lorsque nous avons appris que nous devrions porter des masques.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Avril 2020 : Les chasseurs se préparant à partir pour le congé de chasse à l’oie devront porter un masque dans l’hélicoptère ou l’avion.
    Caption
    Avril 2020 : Les chasseurs se préparant à partir pour le congé de chasse à l’oie devront porter un masque dans l’hélicoptère ou l’avion.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Mai 2020 : Le tout premier congé masqué de chasse à l’oie.
    Caption
    Mai 2020 : Le tout premier congé masqué de chasse à l’oie.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Juin 2020 : Normalement, la fin du mois de juin est marquée par les cérémonies de remise des diplômes. Cette année, les célébrations ont été totalement différentes.
    Caption
    Juin 2020 : Normalement, la fin du mois de juin est marquée par les cérémonies de remise des diplômes. Cette année, les célébrations ont été totalement différentes.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Juillet 2020 : Même les chiens de la communauté ont dû s’habituer à voir les gens porter des masques.
    Caption
    Juillet 2020 : Même les chiens de la communauté ont dû s’habituer à voir les gens porter des masques.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Août 2020 : On s’ennuie des plaisirs de l’été.
    Caption
    Août 2020 : On s’ennuie des plaisirs de l’été.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Septembre 2020 : C’est l’automne, et la fatigue se fait sentir alors que la pandémie se prolonge.
    Caption
    Septembre 2020 : C’est l’automne, et la fatigue se fait sentir alors que la pandémie se prolonge.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Octobre 2020 : C’est la saison de la chasse et du piégeage. On partage les récoltes pour se remonter le moral.
    Caption
    Octobre 2020 : C’est la saison de la chasse et du piégeage. On partage les récoltes pour se remonter le moral.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Novembre 2020 : On porte encore des masques. Avec le temps froid, on a de la buée dans nos lunettes, et c’est désagréable.
    Caption
    Novembre 2020 : On porte encore des masques. Avec le temps froid, on a de la buée dans nos lunettes, et c’est désagréable.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Décembre 2020 : Impossible d’annuler Noël. Beaucoup d’achats se font en ligne cette année.
    Caption
    Décembre 2020 : Impossible d’annuler Noël. Beaucoup d’achats se font en ligne cette année.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Janvier 2021 : Le baby-boom de Mistissini. Un peu de plaisir dans l’isolement
    Caption
    Janvier 2021 : Le baby-boom de Mistissini. Un peu de plaisir dans l’isolement
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier
  • Image
    Février 2021 : Il faut bouger et perdre le poids pris pendant la pandémie.
    Caption
    Février 2021 : Il faut bouger et perdre le poids pris pendant la pandémie.
    Credit
    Photo: Alexandra Fortier

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré une pandémie mondiale en raison de la propagation du virus de la COVID-19, dont l’épicentre était situé à Wuhan en Chine. Dans un monde où personnes et marchandises traversent rapidement et facilement les océans et les frontières, les habitants d’Eeyou Istchee, y compris le personnel du CCSSSBJ, étaient de plus en plus préoccupés par les risques de contagion auxquels la région faisait face. Ils savaient que même s’ils se trouvaient à des centaines de kilomètres, dans un territoire isolé, la maladie pouvait éventuellement les toucher. Les médecins et les employés du Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James étaient particulièrement inquiets du manque possible d’équipement de protection pour les travailleurs de première ligne, et personne ne savait quand notre organisation recevrait les fournitures nécessaires. Heureusement, notre personnel est plein de ressources et orienté vers les solutions. Une équipe composée de la Dre Laforest, de la Dre Aubin, de Véronique Doutreloux, de Nicole Jolin, de Josée Quesnel et de Mae Lafrance a organisé la production à petite échelle de masques faits à la main, lesquels ont assuré la protection des habitants jusqu’à ce que les masques commerciaux et chirurgicaux soient facilement accessibles.

 

Louise Gunner Rabbitskin

Les talents ne manquent pas dans l’Eeyou Istchee, et une équipe d’extraordinaires couturières de Mistissini a mis son ingéniosité au service de la protection des populations locales.

Sur la photo, Louise Gunner Rabbitskin, l'une des couturières derrière les masques faits maison.

Louise Gunner Rabbitskin, Laurie Rabbitskin, Emily Rabbitskin, Juliette Neeposh, Annie Mapachee, Stéphanie Sicard-Thibodeau, Nicole Boulanger, Adrienne Roseberry et Josée Quesnel ont créé les premiers modèles de masques contre la COVID-19 avec des tissus offerts par Nishiyuu, dont une version à trois couches qui a été sélectionnée pour une production à plus grande échelle. Ensuite, plus de 1 000 masques faits à la main ont été fabriqués et distribués aux utilisateurs de nos services de santé dans les neuf communautés d’Eeyou Istchee. Ces masques ont également été remis aux patients, à leurs accompagnateurs et aux familles séjournant à l’hôtel Espresso de Montréal. La logistique de distribution a été gérée avec l’aide de Sarah Quint, de Marie-Josée Morin et de l’équipe d’approvisionnement du Conseil cri de la santé. Ce brillant projet a permis à de nombreuses personnes de se sentir plus en sécurité au début de la pandémie.

Une année s’est écoulée, et la pandémie est loin d’être terminée. La vie de chacun a été bouleversée par les fermetures, la séparation des familles et les nombreux effets secondaires de la crise sanitaire actuelle.

 

Mae Lafrance, l’une des initiatrices du projet des masques faits à la main, avait conservé les prototypes originaux des masques conçus par les couturières et voulait s’assurer que ce moment historique ne serait pas oublié. Après les vacances de Noël, Mae a donc proposé à Josée Quesnel de réaliser une courtepointe à partir des prototypes de masques.

La photo montre l'un des masques prototypes.

Prototype mask

« Josée est l’artiste de notre équipe. Elle est extrêmement talentueuse et elle a tout de suite embarqué dans ma folie du moment », confie Mae. Josée, qui a mené d’autres projets de courtepointe à Mistissini, a commencé à travailler sur la courtepointe le 15 février 2021 et l’a terminée un mois plus tard, avec le soutien de Mae Lafrance et de Wally Rabbitskin. La bannière de courtepointe qui en résulte raconte la première année de la pandémie, chacun des douze mois étant représenté dans un carré et accompagné d’un court texte.

 

Les douze courtepointes miniatures ont ensuite été cousues ensemble pour former une bannière qui se lit comme un calendrier :

Mars 2020 : Une de nos réactions lorsque nous avons appris que nous devrions porter des masques.

Avril 2020 : Les chasseurs se préparant à partir pour le congé de chasse à l’oie devront porter un masque dans l’hélicoptère ou l’avion.

Mai 2020 : Le tout premier congé masqué de chasse à l’oie.

Juin 2020 : Normalement, la fin du mois de juin est marquée par les cérémonies de remise des diplômes. Cette année, les célébrations ont été totalement différentes.

Juillet 2020 : Même les chiens de la communauté ont dû s’habituer à voir les gens porter des masques.

Août 2020 : On s’ennuie des plaisirs de l’été.

Septembre 2020 : C’est l’automne, et la fatigue se fait sentir alors que la pandémie se prolonge.

Octobre 2020 : C’est la saison de la chasse et du piégeage. On partage les récoltes pour se remonter le moral.

Novembre 2020 : On porte encore des masques. Avec le temps froid, on a de la buée dans nos lunettes, et c’est désagréable.

Décembre 2020 : Impossible d’annuler Noël. Beaucoup d’achats se font en ligne cette année.

Janvier 2021 : Le baby-boom de Mistissini. Un peu de plaisir dans l’isolement

Février 2021 : Il faut bouger et perdre le poids pris pendant la pandémie.

 

  • Image
    L'équipe de vaccination de Mistissini pose devant la bannière de courtepointe au Complexe sportif
    Caption
    L'équipe de vaccination de Mistissini pose devant la bannière de courtepointe au Complexe sportif
    Credit
    Photo: Joshua Loon
  • Image
    Une membre de l’équipe vaccination de Mistissini montre la courtepointe a des visiteurs
    Caption
    Une membre de l’équipe vaccination de Mistissini montre la courtepointe a des visiteurs

Une fois achevée, la bannière de courtepointe rendant hommage aux premières tentatives de protection de notre population contre la COVID-19 a trouvé une place permanente dans le bâtiment de la santé publique de Mistissini, où les employés sont heureux de voir ce récent bout de leur histoire documenté de façon artistique. La bannière a été installée temporairement dans le complexe sportif, où la campagne pour la deuxième dose du vaccin est en cours. Il s’agit d’un outil promotionnel qui permet également aux gens d’apprécier une œuvre d’art étroitement liée à notre lutte contre la COVID-19.

 

En savoir plus

 I wear a mask to protect you. You wear a mask to protect me. We wear masks as a sign of respect for each other. 

ᓂᔒᔫ ᒥᔪᐱᒫᑎᓰᐅᓐ ᔦᐦᔦᐙᔅᐱᓀᐎᓐ ᐊᔨᒧᐎᓐ
Published on
jeu 28 jan 2021

Alors que nous entrons dans une période où nos communautés sont touchées par des cas positifs de COVID-19, nous rappelons à tous l’importance de la foi et de la prière pour le Miyupimaatisiiun (santé et bien-être).

Nos partenaires

Image
Grand Council of the Crees logo
Image
Santé et des Services sociaux logo
Image
Health Canada logo